Mental 100% positif: le secret !

Découverte No 207 / février-mars 2021 Crédit photo: Free-Photos by Pixabay Et si la vie au quotidien pouvait être d’une simplicité totale, épurée de tout ce qui est inutile ? Au lieu

« Croire au soleil quand tombe l’eau » (Louis Aragon)

Découverte No 206 / décembre 2020 La phase de mutations forcenées que nous vivons actuellement est bien sûr hautement déstabilisante ! Nous nous retrouvons contraints, sinon emprisonnés, par des obligations réitérées,

La seule chose à régler pour tout régler!

DECOUVERTE No 204 / octobre 2020 Lors de mes différentes interventions, en conférences ou séminaires, j’entends très souvent la même question : « Quelle est la bonne décision, le bon chemin, le bon

Sans imagination, vous perdez vos ailes !

LA DECOUVERTE No 203, septembre 2020 En ces temps particuliers, chacun, quel que soit le lieu où il se trouve, est inondé d'informations morbides. Des vagues de fond catastrophiques sont déversées

ANTIDEPRESSEURS OU COUPS DE FOUDRE DE GENEROSITE?

Dans sa première édition, cette "Découverte" a été publiée en octobre 2017, sous le No 181. Comme lors de ces séries "Estivales", mon partenaire Marc vous en propose une version

Il faut souffrir pour obtenir plus: FAUX !

A l'origine, cette Découverte a été publiée en octobre 2014, sous le No 150. A l'enseigne de ces "Estivales", elle est revisitée ici par mon partenaire et ami Marc Maillard. Bonne lecture

Joy… Tout est possible!

Cette "Découverte" portait le No 126, lors de sa parution originelle en novembre 2012. Certaines de ses lignes résonnent très fort, en cette année 2020 si troublée... Selon la formule

La jeune femme vêtue de sourires

DECOUVERTES / LES ESTIVALES 2020 / 1 La jeune femme vêtue de sourires Prenons le temps de vivre les yeux grands ouverts, le cœur en joie, afin de déguster la belle aventure

Accepter ce qui est !

Le message mensuel de Thierry Schneider / No 202 / Juin 2020 En ces temps particuliers, pendant lesquels nous avons été, et sommes encore, bombardés d'informations de toutes parts, bien trop